POC Valorisation

Marta Valenciano (Epiconcept) : « Nous espérons que le virus SARS-CoV-2 sera plus stable que celui de la grippe »

Epiconcept porte depuis début avril le projet européen « I-MOVE-Covid-19 ». Le projet doit permettre de rassembler l’ensemble des données européennes sur le Covid-19. L’objectif : Evaluer l'efficacité des vaccins contre le Covid-19. Un travail pour lequel Epiconcept est rodé : l'entreprise surveille chaque hiver le virus de la grippe.

Franck Mouthon (France Biotech) : « Nous donnons la priorité aux innovations applicables en un mois »

Le président de l’association France Biotech a lancé, avec France Digitale, MedTech in France et AstraZeneca, un appel à projets pour répondre à l’engorgement actuel du système de soin. Franck Mouthon, qui anime un groupe de travail sur le transfert de technologies en santé, revient pour nous sur les besoins déjà exprimés par ces acteurs, et avance quelques pistes pour renforcer le transfert de technologies dans le domaine de la santé.

5 mars, le jour où la recherche a accéléré

Tout a commencé le 5 mars dernier. Ce jour-là, Emmanuel Macron reçoit une trentaine de chercheurs, du public comme du privé, impliqués dans la lutte contre le Covid-19. Des représentants de l'Institut Pasteur, du CNRS ou encore de l'Institut de recherche pour le développement (IRD) assistent à la réunion. Quatre laboratoires privés d’envergure y participent également : BioMérieux, ABBVIE, Gilead et bien entendu Sanofi.

Pourquoi Albéa a-t-il intégré le projet européen Dimofac ? [Épisode 1]

Le projet Dimofac porte des enjeux très concrets pour l’avenir de l’industrie : Utiliser les technologies 4.0 pour permettre à des usines de produire en masse des produits "customisés". Avec Dimofac, le consommateur aura accès à des produits personnalisés, au prix d'un produit de masse. Lancé fin 2019, le projet européen coordonné par le CEA s'achèvera en 2023.